Histoire 1

Extrait de "Catalogue des actes de François 1er". Edition 1887-1908.

12 janvier 1515: Confirmation d'Etienne Daniel en l'office de bailli et garde de la terre et justice de Tremblevif en Sologne.

2 octobre 1519: Déclaration de l'hommage de Louis Bouchetault pour la septième partie et le cinquième d'une seizième partie par indivis du lieu de Cernéant sis à Tremblevif.

2 octobre 1522: Déclaration de l'hommage de Guillaume Ribier pour la seigneurie de Villebrosse, sise à Tremblevif.

9 juillet 1539: Déclaration de l'hommage de Guillaume Bongars pour la métairie de Monceau, sise à Tremblevif, appartenant à sa femme.

22 novembre 1539: Mandement à la chambre des comptes de Blois de faire payer, dans le délai de six mois, par Jean d'Etampes, seigneur d'Autruy, à sa cousine Françoise, fille du feu comte Wolgang, la somme de 6000 livres tournois, à elle due à l'occasion du rachat de la terre de Tremblevif. Fontainebleau..

18 décembre 1539: Déclaration de l'hommege rendu par Sébastien Ruzé, au nom de Jacquette de Lambourg, pour les deux tiers de la dîme de Poudelas, sise à Tremblevif.

12 janvier 1541: Lettres portant don. viager à Nicolas de Bernay et à Anne d'Alençon, sa femme, de la maison seigneuriale de Tremblevif et du jardin y attenant.

Extrait de "Bulletin de la société archéologique et historique de l'Orléanais". Edition 1874-1948. Avril 1885.

   Messieurs,  J'ai l'honneur de déposer sur le bureau une monnaie d'or et neuf d'argent comme spécimens d'une importante découverte faite ces jours passés dans notre région. Ces monnaies sont au type de Charles VI. Monnaies d'or: Ecu à la couronne.  

                                                                                         Monnaies d'argent : Gros tournois présentant plusieurs variétés.

  Elles ont été trouvées dans les circonstances suivantes:    Le sieur Crespeau (Louis), cultivateur à la Haltaudière, commune de Saint-Viatre, en labourant un champ proche l'étang de la Haltaudière, sentit le soc de sa charrue butter sur des racines profondément enfouies. Jugeant convenable de dégager le terrain de ces racines, il mit à jour des fragments  de poterie et la quantité de cent dix piéces de monnaie, parmi lesquelles deux en or.  J'ai joint à mon envoi quelques fragmnents du vase qui contenait le trésor, insuffisants malheureusement pour en reconstituer la forme . 

  J'ai cru devoir aviser la société de cette découverte qui vient grossir le nombre des trésors importants ou modestes trouvés si fréquemmet dans nos contrées.

                                                                                              E. DAVOUST.                                            

 

 

Personnage: 

    Paul de Cassagnac: Ancien député du Gers, directeur de l'Autorité, il a succombé vendredi après midi, à 4 heures, das sa propriété de Saint Viatre. M. de Cassagnac souffrait d'une appendicite; mais son entourage et ses amis étaient loin de s'attendre à un pareil dénouement. Les regrets causés par la mort de l'éminent polémiste sont presque unanimes; il avait su se faire estimer même de ses adversaires. La correspondances nationale écrit: "Un type de franchise, de bravoure et de patriotisme disparait en M. de Cassagnac. Il n'était point des nôtres, en tous point; mais, au dessus de ses préférences dynastiques, l'intérêt national paraissait tout dominer. Nul mieux que lui n'a reconnu, n'a proclamé  les garanties que la royauté offrait à la patrie, à la religion, à la liberté,... au travail, à chaque citoyen. Une telle subordination de ses goûts, de ses préjugés à la vue réfléchie des nécessités nationales est, certes, un mérite des plus exceptionnels."

 M .Paul Bézine, chef du bureau politique de Monseigneur le duc d'Orléans, s'est présenté chez madame de Cassagnac, pour lui offrir d'ordre du prince, ses profondes condoléances.(Le courrier de la Nièvre du dimanche 13 novembre 1904.)

Il se fit connaître aussi pour le nombres de ses duels à l'épée qu'il eut et dont il sorti toujours vainqueur

    Eberhard de Lupfen dit le comte Wolf ou Wolgang, capitaine de lansquenets. Tremblevif, aujourd'hui Saint-Viatre.

    Comte Ernest de Baudreuil et la comtesse née Yvonne de la Selle: Château de Favelle.

    Mme Ernest Cornu: château de Molandon.

    La Selle, née Marguerite  Balsan: château de Bièvre.

   Alphonse Lazard :Château de Frogère

   Martimprey, née Gabrielle de Balloy (Comtesse Jean de ) : Château des Maremberts.

   Jacques Rota : château de la Borde.

   Mme Mathilde Schaken : Château de l'Arsendie.

   de Peyre : château de Boisguillon.

   12 avril 1529: Déclaration de l'hommage d'Hervé le Semelier pou une rente dix muids de seigle sur la dîme d'Olivet, sise à Tremblevif.

 

 

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire