Thésée

nos promenades , avec le soleil, ont repris.

Thésée: Tasciana

 

 

on commence

comme

d'habitude 

par

l'église.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

un message...a découvrir.

 

 

 

pas encore

trop de 

feuillage.

mais

ça vient 

avec le

soleil.

 

 

 

 

 

 

de drôles

de 

dessin,

des

 anciennes

meurtrières ?

 

 

 

 

bizarre..

bizarre.

 

 

 

 

 

 

 

ne serait-ce point là saint Georges terrassant le dragon ?  entrons.

     

quelques vitraux à cliquer dessus...

     

pour les vitraux, c'est fini. continuons

 

 

 

 

une travée

et le

balcon 

au dessus 

de la porte

d'entrée 

ou de 

sortie.

c'est selon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un vol

d'anges.

 

 

 

 

bien

conservé

bien refait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

même 

style 

dans 

l'autre

travée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

maître

autel...

enfin 

derrière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

drôle de binette...nez et menton à profusion pour le second.

le bénitier pour finir...direction la mairie.

 

un très 

beau 

parc 

nous 

mène.

 

 

 

 

 

 

mairie

mairie: anciennement le Vaulx saint Georges: C'était une ancienne seigneurie depuis au moins le XVIème siècle. Elle était probablement fort modeste: la"maison de maître" démolie il y a 150 ans ne comportait que quatre couvertures et une porte cochère. Le parc actuelle n'existait pas, mais la maison était entourée de vignes. les seuls de cette époques sont les superbes caves et leurs pressoirs en bois datés aussi du XVIème siècle. Le château de Vaulx saint Georges que l'on voit aujourd'hui n'a pas changé depuis sa construction  vers 1860. Le magnifique parc d'agrément qui l'entoure, d'une superficie de 7 ha, a été créé il y a une centaine d'année. La commune de Thésée, conduite par son maire, Edgard Baron, a acquis cette belle propriété le 5 octobre 1968.

 

 

une 

pergola

qui doit

être 

de toute

beauté

l'été.

 

une statue

offerte pour

le 20ème

anniversaire 

des majorettes

Gismy-girl's

le 1 avril 

1990 par

M. Micheline

Janvier à

M. Maurice Rochefort, Maire de Thésée.

 

une belle vue dominante sur la vallée du Cher...

 

 

vue 

d'en 

haut.

 

plaque

commémorative.

 

 

 

 

 

 

    

A cette époque, le château est habitée par le Comte de Place, sa famille et les 7 à 8 personnes à leur service. C'est lui que l'on voit dans ses vignes avec le régisseur de la propriété, M. Patry. Le parc que l'on devine avait été aménagé depuis une vingtaine d'années. Aujourd'hui les grands arbres, cédres et séquoias, se sont considérablement développés et cachent complètement le château. Les vignes du Paradis, des Perdriettes, de la Poira faisaient partie du domaine. Pendant les vendanges, on utilisait les deux grands pressoirs des caves du château. La magnifique éolienne que l'on apercevait de loin a aujourd'hui disparu. Elle avait été construite en 1901 pour actionner une pompe installée au fond d'un puits d'une trentaine de mètres de profondeur, qui alimentait en eau le château et les jardins. Malheureusement, vers 1950, l'éolienne a subi une grave avarie mécanique au cours d'une tempête. on l'a démolie et vendue à une ferrailleur... 

 

 

le 

devant.

 

 

 

 

 

 

 

il est 

temps 

de partir.

 

 

 

une 

curiosité.

 

 

y'a de la bosse... un site...mais archéologique d'abord.

 

 

 

 

 

 

 

quelques 

explications.

 

 

 

 

 

  

un autre site gallo-romain plus...enfin moins ...regardez plutôt.

qu'est-ce que je disais !!!

gallo-romain

ruine gallo-romaine

quelques sites sur ces ruines: gallo-romaines

                                             Tasciana

passons à l'écluse des mazelles.

écluse mazelles

Cher à l'écluse de Mazelles

           

Pour savoir ce qui se passe à Thésée: Le blog de Thésée

le site du Lion: Thésée

Sous-pages :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire