Giévres

quelques photos de l'église qui est assez bizarre.

 

le clocher est

assez

particulier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un moteur,

ça aide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un mélange

assez

heureux

de briques et

de pierres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 

                             

                                         

trop petit pour aller voir les cloches de plus prés.

quoique.

 

bon c'est

écrit

tout

petit

mais

je vais

vous

l'écrire en plus

gros

ici

bas.

 

 

 

LA GROSSE CLOCHE: L'an 1888, sa sainteté Léon, XIII étant pape, Monseigneur Laborde, Evêque de Blois, Félix Boiveau, curé de Giévres, Eugéne Gibault, maire.

au nom du père, du fils, du saint esprit, jai été donnée à l'église par la famille Victor Corbisier de Méaultsart, j'ai été bénite par Pierre Grelat chanoine, curé doyen de Selles sur Cher.

J'ai été nommée Anne Louise Victorine par mon parrain Victor Corbisier de Meaultsart, Alphonse Delalande, la famille Léonce Romieu, Yve Clovis Meunier et Michel Barillet et ma Marraine Anne Louise Mathilde Corbisier de Méaultsart, son époux de Méaultsart conseiller à la cour de cassation de Belgique, Baron du saint Empire.

Je me nomme Anne Louise Victorine, je sonne le la# et pèse 260 kg, Georges Bollée, fondeur de cloches: Orléans 1888

 

LA PETITE CLOCHE: L'an 1888, au mois de septembre, sa sainteté Léon XIII étant pape, Monseigneur Laborde  Evêque de Blois, Félix Boiveau, curé de Giévres, Eugéne Gibault, Maire.

Au nom du père, du fils, du saint esprit, j'ai été bénite par Pierre Grelat, Chanoine curé doyen de Selles sur Cher.

J'ai été offerte à l'église de Giévres par le générosité des habitants, et les soins de Félix Boiveau, curé de la paroisse.

J'ai été nommée Louise Isabelle par mon parrain Louis Léonce Romieu et ma marraine Isabelle Romieu, son épouse.

Je sonne le do#, et pèse 170kg, Georges Bollée, fondeur de cloches : Orléans 1888.

entrons:

elle

parait

assez

moderne.

vers 1800

peut-être.

 

 

 

 

 

 

tout

est

relatif

 

tiens

trois

statues.

allons

voir

de

plus

prés.

 

 

 

magnifique,

le

maître

autel.

bien

mis

en

valeur.

 

 

 

les rois mages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et

des

statues

en

veux-tu

en voilà.

 

 

 

 

 

 

 

tiens

une

croix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vue d'en haut.

 

la dernière

de

l'interieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 allons vers le lavoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le canal

 

 

 

alignement

d'arbre..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

il st

bien

fleuri.

 

 

 

 

 

 

 

 

et voici enfin le lavoir. tiens des lavandières peut-être, hum , j'en doute.

ho le gros n'a narbre ...

 Tiens, un petit tour du côté de la gare.

   

                                    

 

       

 

                        

le site du Lion: Gièvres

 

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire