Cheverny

c'est le village que nous allons voir pour l'instant. le château, se sera pour plus tard...il faut du temps.

église

et

mairie

ne font

qu'un.

 

 

 

 

 

 

porche

sous

caquetoire.

 

 

on aimait

bien

parlé

aprés

la

messe.

 

à l'abri,

évidement.

 

 

 

drôle

de

binette.

encore

une

enigme

à

résoudre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pas

facile

à lire.

 

 

un petit

effort.

 

 

 

 

 

 

 

un peti

autel

sur

le

côté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

de

belles

boiseries

entourent

le

maître

autel.

 

 

 

les

bancs

sont

fermés

et

chaque

place

a un

nom

qui

lui

est

attribué.

 

 

 

 

 

encore

de la

lecture.

c'est

plus

facile...

allez,

un effort.

 

 

 

 

 

 

 

 

la place réservée au seigneur du coin...vous savez, les propriétaires du Château.

 

on ne

voit plus

que lui,

depuis

qu'on a été

au mont.

 

 

 

 

 

sortons.

 

 

 

 

c'est

l'entrée du

château.

mais

c'est une

autre

histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint Etienne de Cheverny: c'était un diâcre, premier martyr chrétien lapidé vers 35. église  XIe, choeur et bas côté sud XVIe, voûtes nefs XIXe. intérieur: épitaphes en marbre noir des Hurault de Cheverny. Fête patronale le 26 décembre.

Cheverny était le chef-lieu d'une vicaria carolingienne. son église est dédiée à St Etienne, un des premiers grands martyrs du christianisme, mort à Jérusalem en 37 après J.C. Au milieu du 12ième siécle, elle dépendait de l'abbaye de Bourgmoyen.

la maçonnerie de la base du clocher et surtout une petite baie bouchée bien visible sur la façade nord pourraient être les restes de l'église préromane, mais la construction principale est du 12ième siécle, ainsi que le clocher à la charpente trés aiguë et le portail en plein cintre de la façade occidentale, orné de dents de scie. le porche de charpente, appelé aussi caquetoire, date probablement du 16ième siécle.

c'est au 17ième siécle, au moment de la construction du château par Henri Hurault, que le choeur fut reconstruit avec un chevet plat. une nef latérale fut ajoutée au sud, ainsi qu'une chapelle seigneuriale. 

 

le site du Lion: Cheverny

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire